Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 11:57

  bourges.jpg bonnet d ane5b15d

« Nous commençons déjà le lobbying [contre le mariage pour tous et l'adoption]. La technique a bien fonctionné en 2009. Nous avons réussi à annuler l'avant-projet de loi sur le statut du beau-parent [Projet initié par Nadine Morano, ministre de Nicolas Sarkozy. Le Collectif pour l'enfant s'est donné pour mission la défense de la famille et la prévention des dangers de l'homoparentalité pour l'enfant]. (...) Nous avons déjà ciblé des personnalités de gauche mal à l'aise avec cette loi. Il faut qu'ils se sentent libres de prendre la parole. Notre objectif est de les décomplexer, d'ouvrir la parole. Il faut éviter à tout prix de faire du débat un référendum pour ou contre l'homosexualité. »

Béatrice Bourges (Porte-parole du Collectif pour l'enfant). Source : cliquez ici.

Repost 0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 11:44

  derville.jpg bonnet d ane5b15d

« (...) Les deux sujets sont liés [le mariage pour tous et l'adoption]. (...) L'escamotage du père ou de la mère, c'est une rupture de la correspondance entre la nature et la culture. Nous voulons également souligner le risque de basculement vers la procréation médicalement assistée pour les couples du même sexe. (...) Il y aura beaucoup d'autres acteurs mobilisés avec différents niveaux d'opposition au projet. La question des dégâts de l'homofiliation devra également être abordée. Cela passera par une libération de la parole de ceux qui ont subi ces bricolages procréatifs. Il ne s'agit pas de stigmatiser mais de lever le tabou sur des souffrances. »

Tugdual Derville (Délégué Général d'Alliance Vita, association fondée par Christine Boutin). Source : cliquez ici.

Repost 0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 11:28

  portrait_ff.jpg bonnet d ane5b15d

« Mon refus de l'adoption pour des couples homosexuels est fondé sur l'intérêt de l'enfant, sur son droit à un milieu familial où il puisse structurer son identité et épanouir sa personnalité. »

François Fondard (UNAF). Source : cliquez ici.

Repost 0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 11:13

  boutin.jpg bonnet d ane5b15d

« [Je vais] rentrer en résistance (concernant le mariage pour tous et l'adoption) (...) [J'irai] jusqu'à l'incivilité si nécessaire. (...) Ce projet est gravissime. Il s'agit d'un changement de civilisation car toutes les sociétés sont fondées sur la différence des sexes. Je ne mets pas en cause l'amour entre deux personnes du même sexe mais si l'on se place du point de vue de l'enfant, tous les désirs d'adultes n'ont pas à être contentés. (...) Les exceptions n'ont pas à être érigées en normes légales. (...) [Je n'ai pas peur de] passer pour une ringarde. (...) C'est un message difficile à faire passer. Nous sommes dans un environnement où il n'est pas correct de dire que l'on est y opposé. »

Christine Boutin (Parti chrétien-démocrate). Sources : cliquez ici et ici.

Repost 0
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 18:26

  Pecresse.jpg bonnet d ane5b15d

« C'est un sujet sur lequel j'ai beaucoup travaillé puisque j'étais le rapporteur de la mission Famille il y a 6 ou 7 ans au Parlement. Moi, c'est la méthode de François Hollande que je mets en cause sur cette question. Sur ces questions qui sont des sujets de société, je pense qu'il faut mener, comme pour l'emploi, une grande concertation. Je pense qu'il faut entendre tout le monde, les associations représentantes des droits des homosexuels mais [aussi] les représentants des cultes, les représentants des familles philosophiques, les associations de juristes et d'avocats. Pourquoi ? Parce que je crois que derrière le mariage, il n'y a pas seulement le droit à la reconnaissance de l'amour des couples de même sexe, je pense qu'il y a une institution, avec les fondements de la famille, donc le droit à l'enfant (sic), l'héritage etc. (...) Donc toutes ces questions-là doivent être examinées. Quelles vont être les conséquences de l'ouverture du mariage aux couples de même sexe ? Et je pense que ces conséquences, c'est l'égalité des droits du droit à l'enfant. Donc l'adoption bien sûr mais aussi peut-être l'ouverture de la procréation médicalement assistée, mais aussi la possibilité d'avoir recours à des mères porteuses. Toutes ces questions doivent être posées et on doit savoir exactement ce que le gouvernement de M. Hollande nous propose. Moi personnellement je ne suis pas favorable à aller aussi loin. (...) Je dis que je voudrais savoir ce que le gouvernement Hollande nous propose et je voudrais surtout qu'on examine toutes les conséquences de ce qu'il nous propose. (...) Moi je l'ai fait, j'ai examiné l'ensemble de ces conséquences, et ma réponse a été clairement non, parce que ça allait trop loin, ça bouleversait les équilibres de la société française. »

Valérie Pécresse (UMP). Sources écrites et audios : cliquez ici et ici (à 17'16).

Repost 0
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 12:00

AVERTISSEMENT : Toutes les personnes mentionnées ci-dessous ont été élues à l'unanimité lors de l'assemblée générale constitutive de l'association le 21 janvier 2012 (et les changements actés et validés par le Conseil d'Administration d'Objectif Égalité Lorraine depuis). Elles ont accepté la publication des informations et des photographies qui suivent. Néanmoins, comme pour les adhérent(e)s, le droit à l'anonymat existe au sein d'Objectif Egalité Lorraine et il peut être invoqué à tout moment. Les noms seront alors réduits à des initiales aléatoires ou non, et les visages et détails identifiables d'une personne seront floutés dans les photographies de groupe.

 

Pour contacter un(e) administrateur(trice), une seule adresse pour les courriels : egalite.lorraine@gmail.com

(Dans l'objet du courriel, indiquez le nom de l'administrateur/trice à contacter et l'objet de votre message)

 

lnk_377666b.jpg

BUREAU :

 

Président :

DSC02301.JPGJulien GELLY

Éudiant

 

Vice-Présidente :

DSC02247.JPG

Tiffany MEYER

Agent de sécurité

Délégation « Condition féminine »

 

Vice-Président :   

DSC02322.JPGPierre-Alexandre PAUMOND

Responsable livres dans une grande enseigne culturelle

Délégation « Culture, événementiel et militantisme »

 

Trésorier :

DSC02242.JPGYannick GIRARDOT

Comptable

Délégation « Finances, partenariats publics & privés »

 

 

 

Administrateurs :

 

DSC02287.JPGDaniel CONRAD

Intervenant marketing et journaliste

Porte-parole de l’association

Délégation « Communication interne & externe, protocole et affaires juridiques »

 

aurelian.jpgAurelian MITTELBRONN

Architecte d’intérieur

Délégation « Convivialité, événementiel et logistique »

 

phibertDelphine PHILBERT

Vétérinaire

Délégation « Identités de genre »

  

DSC02264.JPGPatrice SANTINI

Chef d’entreprise

Délégation « Santé, social et discriminations »

tetu.jpgThibaut TETU

Étudiant

Délégation « Jeunesse, interventions scolaires et étudiantes »

 

 

 

Garants :

 

Censeurs aux comptes

(extérieurs à l’association) :

 

jardy.jpg

Alain JARDY

Directeur de recherches au CNRS

Enseignant à l’École des Mines de Nancy

 

guillemin.jpgBernard GUILLEMIN

Comptable de formation

Directeur-adjoint de l’URIOPSS

 

Médiatrice des conflits

(extérieure à l’association) :

 

 Hélène ASSEKOUR

Professeure et responsable d’Osez le féminisme 54 !

 

Membre référent aux manifestations mémorielles

(auprès du Conseil Régional, Conseil Général, de la Ville et de la préfecture)

 

ragot.jpg

Thierry RAGOT

Chef d’entreprise

Délégué régional de l’association Les Oubliés de la Mémoire

Président de L'Autre Cercle Lorraine

Repost 0
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 10:21

Objectif Egalité Lorraine (dont sa nouvelle administratrice en charge des identités de genre – et marraine – Delphine Philbert) soutient sans réserve le contenu de ce communiqué de presse de l'A.N.T. et s'y associe pleinement.

gal-1569038.jpg

Communiqué de presse du 13 juin 2012

Le groupe PS au Sénat refuse de prendre en compte l’identité de genre comme motif de discrimination dans le code pénal…


Nous en appelons aux députés pour rectifier le projet de loi !

Lors du vote du projet de loi relatif au harcèlement sexuel, le groupe parlementaire socialiste a modifié l’article 225-1 du code pénal citant les motifs de discriminations en y intégrant une notion indéfinie d’ « identité sexuelle » ! En effet, quelle différence y a-t-il, dans l’esprit du législateur, entre « identité sexuelle » et orientation sexuelle ?

Lors de sa campagne électorale, le candidat du Parti Socialiste à la présidentielle, M. François Hollande, avait pourtant assuré à l’ensemble des représentants associatifs LGBT, notamment dans un courrier adressé à l’Association Nationale Transgenre (cf. copie ci- jointe), qu’il ferait de l’identité de genre le 19ème critère de discrimination dans les lois françaises. Au lieu de cela, dans le texte voté au Sénat, nous avons une vague notion « d’identité sexuelle », qui laissera au juge une totale liberté d’appréciation, puisque cette notion n’est pas définie par la loi. De fait, cela créera une insécurité juridique pour les personnes transgenres.
Pourtant, c’est bien la notion d’identité de genre qui est définie et reconnue de façon spécifique par le Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, dans son texte « Droits de l’homme et identité de genre ». Et c’est bien l’identité de genre qui est au cœur de la Résolution 1728 (2010) du Conseil de l’Europe – « Discrimination sur la base de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre » –, votée le 29 avril 2010 par la France et qui souligne : «  La discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre peut être exacerbée en raison du sexe et du genre, les femmes lesbiennes, bisexuelles et transgenres, en particulier, courant un risque accru de violence. »


Une première promesse de François Hollande non tenue ?

Le temps des reniements serait-il déjà venu ? Seules deux sénatrices socialistes, Mmes Meunier et Blondin (que nous tenons ici à remercier), ont tenté de déposer un amendement pour faire figurer la notion d’identité de genre dans la loi française. Mais le président du groupe socialiste, M. Bruno Le Roux, l’a fait retirer. Pourquoi ? Certes, la droite française a toujours refusé de lutter contre la transphobie. On se rappelle aussi, lorsque le genre a enfin été intégré dans certains livres scolaires, la pétition fleurant bon l’intégrisme religieux de 113 sénateurs et 80 députés UMP. De là à penser que le PS a préféré céder à la droite la plus réactionnaire pour obtenir un vote unanime sur le harcèlement sexuel, il n’y a qu’un pas…


Nous en appelons aux députés : respectez la parole du Président de la République !

 

Ne pas intégrer l’identité de genre dans la loi ne permettra pas de lutter efficacement contre la transphobie, et donc contre le sexisme. Nous appelons les organisations LGBT, les associations féministes et tous les républicains à interpeller avec nous les députés pour que ce soit bien l’identité de genre qui soit intégrée dans la loi, et non une « identité sexuelle » non définie, difficile sinon impossible à utiliser devant les tribunaux.
Pour en finir avec ces confusions et ces atermoiements, nous demandons au Parti Socialiste l’intégration immédiate de l’identité de genre comme critère de discrimination dans l’article 225-1 du code pénal.
 
Pour l'Association Nationale Transgenre,
Delphine Ravisé-Giard
Secrétaire nationale
Association Nationale Transgenre
BP 43670
54097 NANCY Cedex
Site Internet : www.ant-france.eu
Mail : info@ant-france.eu
Mobile : +33 (0)6 14 69 63 51

Repost 0
Objectif Egalité Lorraine - dans Communiqués de presse
commenter cet article
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 11:56

  Patrice-Carvalho-big.jpg bonnet d ane5b15d

« Avec le PACS, ces gens [les couples gays et lesbiens] sont protégés. (...) Un mariage, c'est entre un homme et une femme. »

Patrice Carvalho (Front de Gauche). Sources : cliquez ici et ici.

Repost 0
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 10:37

  fillon.jpg bonnet d ane5b15d

« Je considère qu'on peut encore certainement faire des efforts pour répondre à la demande légitime des couples homosexuels qui veulent avoir toute leur place dans la société [évoquant notamment des améliorations du pacs et des cérémonies de pacs en mairie. Mais aussi la mise en place d'] une sorte de contrat [avec] une visibilité sociale beaucoup plus grande. (...) L’institution du mariage a un objectif qui est celui de la sécurisation des enfants. C’est un objectif qui ne me paraît pas compatible avec les couples homosexuels. »

François Fillon (UMP). Source : cliquez ici et ici.

Repost 0
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 20:32

 
Repost 0
Objectif Egalité Lorraine - dans Nos vidéos
commenter cet article

Présentation

  • : OBJECTIF EGALITE LORRAINE
  • OBJECTIF EGALITE LORRAINE
  • : L'association LGBTI de Nancy, de Meurthe-et-Moselle et du sud lorrain (Meuse et Vosges)
  • Contact

Recherche

Responsables légaux

Directeur de publication : Julien Gelly

Rédacteur en chef : Daniel Conrad

Rédacteur en chef adjoint : Frédéric Klein

Contact : egalite.lorraine@gmail.com

© Objectif Egalité Lorraine

Tous droits réservés.