Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 16:15

compte-rendu.jpg

 

Première réunion des contributeurs

16 décembre 2011

 

Début de séance à 19h09.

 

11 contributeurs (Fabrice Bruley, Daniel Conrad, Julien Gelly, Yannick Girardot, Frédéric Klein, Aurelian Mittelbronn, Pierre-Alexandre Paumond, Didier Rousset, Patrice Santini, Cédric Stones, Thibaut Tetu) au questionnaire sont présents en vue de préparer une réunion avec toutes les personnes intéressées (une quarantaine environ à la mi-décembre 2011) ainsi qu’une assemblée générale constitutive dès début janvier 2012.

 

I. Tour de table

Les 11 participants se présentent et expliquent les raisons de leur participation à la création de l’association.

 

II. Synthèse des contributions

Un appel à contributions à la nouvelle association LGBTI Lorraine a été envoyé aux personnes intéressées le 3 novembre 2011. Ces destinataires s’étaient au préalable signalés par l’envoi d’un e-mail à l’adresse transitoire.

14 contributions ont été renvoyées et synthétisées par les coordinateurs provisoires du projet : Julien Gelly et Daniel Conrad.

Le but de cet appel à contributions était de permettre à toutes les personnes intéressées par ce projet d’y prendre part de manière démocratique.

 

               1) Utilité et principes

Les participants notent qu’il n’existe malheureusement aucune association LGBTI généraliste, démocratique et ouverte à Nancy et dans le sud lorrain. Ils pensent donc que l’utilité première d’une nouvelle association serait de créer une telle structure qui pourrait travailler avec tous dans un esprit d’ouverture afin de fédérer les énergies, autour de quatre grands principes qui se sont dégagés des contributions :

  • Lutter contre l’homophobie et secondairement, contre toutes formes de discriminations qui peuvent elles aussi toucher les personnes LGBTI (sexisme, racisme, handiphobie par exemple).

·       Revendiquer l’égalité des droits pour toutes et tous. À ce titre, quatre revendications sont essentielles pour les participants :

-   le droit au mariage républicain pour les couples,

-   le droit à l’adoption et à la procréation médicalement assistée à toute personne et tout couple ayant un projet parental cohérent,

-   le droit au changement d’état civil, sur simple demande, pour les personnes transidentitaires,

-   l’interdiction du don de sang aux seules personnes ayant eu une réelle prise de risque.

La volonté partagée est celle de la transmission d’un message politique (et non partisan, les participants affirmant un souci d’indépendance partisane) : celui du droit à être considéré à l’égal de n’importe quel citoyen français.

  • Un respect mutuel et une solidarité entre tous les membres de l’association, ce qui se manifestera notamment par le principe de liberté d’opinion et d’expression.
  • Une volonté d’œcuménisme avec toutes celles et ceux qui entendent lutter contre l’homophobie et les discriminations et en faveur de l’égalité des droits (associations, institutions, syndicats, partis politiques, représentants religieux, entreprises etc.). L’association doit être une association de proximité, fédérant les acteurs locaux autour de la lutte contre l’homophobie et les discriminations et en faveur de l’égalité des droits pour toutes et tous.

 

Autres remarques :

-   L’égal accès et la représentativité des sexes et des genres doivent être favorisés.

-   La lutte contre l’homophobie et en faveur de l’égalité des droits pour toutes et tous doit être portée envers le grand public mais aussi et d’abord envers les personnes LGBTI.

-   Une réflexion sur le fait d’être lesbienne, gay, bisexuel(le), transgenre, intersexe à tous les âges sera menée. Trop souvent, les associations ne s’intéressent qu’à un public, en particulier gay, de 18 et 35-40 ans.

 

               2) Actions

Deux types d’actions sont proposés :

  • Accueil et convivialité. L’accueil des personnes entrant en contact avec la future association se fera dans un esprit de non-discrimination. Il ne pourra être réalisé que par des personnes de confiance, avalisées par la future association. À cet effet, Patrice Santini propose une mise à disposition de la psychologue salariée de son entreprise, ConstEnse, au cas où certains seraient demandeurs d’une écoute professionnelle. La convivialité sera de mise au sein de l’association à travers divers rendez-vous (rendez-vous hebdomadaires, repas, pique-niques, sorties, soirées etc.).

·       Militantisme et événementiel. Le militantisme est un moyen de transmission d’un message politique basé sur la lutte contre l’homophobie et en faveur de l’égalité des droits pour toutes et tous. Un débat s’engage entre les participants sur la question de la portée politique de la Marche des Fiertés. Par principe, la future association participera à cet événement au nom de son identité historique et de sa portée politique effective (et fera donc sa demande d’adhésion auprès du Collectif LGBT Lorraine). Néanmoins et à titre personnel, chaque membre sera libre d’y participer ou non.

L’action culturelle et évènementielle peut être réalisée par divers moyens : conférences-débats, interventions en milieu scolaire (lycées et enseignement supérieur), dédicaces de livres à thématique LGBTI par leurs auteurs (Pierre-Alexandre Paumond annonce que la directrice de la librairie Chapitre.com à Nancy est pour un partenariat étroit – dédicaces, débats, mise à dispo de la salle Show Case au Centre Saint-Sébastien – et désire rencontrer les responsables en janvier 2012), émissions de radio (la station RCN 90.7 FM sera partenaire de l’association), concerts, festivals etc. La maison d’édition Dreampress.com est prête aussi à être partenaire. Ces différents types de manifestations serviront autant un militantisme politique que culturel.

 

               3) Fonctionnement

Les participants font état de l’apport de compétences diverses et complémentaires utiles à la future association du fait de leurs connaissances propres. Si cet apport ne cessera de croître par le biais de nouveaux bénévoles, un appel sera aussi réalisé à l’attention de professionnels de telle ou telle thématique (juridique, sociale, transidentité par exemple). Ceux-ci formeront un comité de parrainage et d’assistance de l’association.

Dès qu’un lieu sera trouvé, un rendez-vous hebdomadaire sera mis en place. Ce moment permettra à des personnes extérieures d’entrer en contact avec l’association. D’autres rencontres ponctuelles seront organisées suivant les besoins.

Différents groupes formés par les membres de l’association seront responsables de certains domaines (accueil et convivialité, militantisme, culture, communication etc.).

Un système de prêts de supports livres ou DVD est proposé par Daniel Conrad avec ses propres possessions, ce qui pourra entraîner des échanges ensuite lors des rendez-vous hebdomadaires de l’association.

Les participants partagent l’idée d’un devoir d’information concernant les décisions, les actions et la comptabilité de la future association (sauf confidentialité).

La communication de l’association devra être active et réactive, à travers toute une série de supports (blog, profil Facebook, vidéos etc.).

 

III. Informations complémentaires

Dans les prochains jours sera réalisé :

-   Un vote électronique concernant le nom de l’association dès le 26 décembre 2011. Les propositions sérieuses émises dans les contributions seront proposées.

-   Un appel à candidature argumenté au futur Conseil d’administration et au Bureau de l’association dès le 29 décembre 2011.

Les coordinateurs provisoires demandent que, dans un souci d’efficacité, une réponse soit donnée aux e-mails envoyés, que la réponse soit positive ou négative.

La date de la prochaine réunion (janvier 2012) concernant la validation des statuts sera annoncée dès qu’un lieu sera trouvé, elle sera suivie de l’assemblée générale constitutive de l’association.

 

Fin de séance : 21h40 – Compte-rendu publié le 26 décembre 2011.

 

Les coordinateurs provisoires du projet,                                Le secrétaire de séance,

Julien Gelly et Daniel Conrad                                                          Julien Gelly

Repost 0

Présentation

  • : OBJECTIF EGALITE LORRAINE
  • OBJECTIF EGALITE LORRAINE
  • : L'association LGBTI de Nancy, de Meurthe-et-Moselle et du sud lorrain (Meuse et Vosges)
  • Contact

Recherche

Responsables légaux

Directeur de publication : Julien Gelly

Rédacteur en chef : Daniel Conrad

Rédacteur en chef adjoint : Frédéric Klein

Contact : egalite.lorraine@gmail.com

© Objectif Egalité Lorraine

Tous droits réservés.